quelques recommandations pour resté hydraté

shripal-daphtary-560585-unsplash.jpg
 
 

Il faut savoir mettre de l’eau dans son vin mais dans son corps aussi…

Nombreux sont les patients qui demandent la quantité quotidienne d’eau recommandée, certains répondraient 1,5 L, d’autres pouvant aller jusque 2,5 L ; difficile de savoir qui croire et qu’en conclure ?

De manière plus critique, nous aimerions à penser que la réponse n’est pas un chiffre à virgule suivie d’une unité mais plutôt une proportion : en effet, chaque individu est unique de par son patrimoine génétique, ses besoins et ses activités quotidiennes : un individu d’ethnicité africaine vivant sous 40°C et pratiquant la course à pied de manière régulière dans un climat chaud et sec n’aura pas les mêmes besoins qu’un caucasien sédentaire qui vit en Autriche…

Inutile de préciser que notre corps est composé de 65% d’eau en tant qu’adultes (75% pour un enfant et 55% pour une personne âgée) : quand on transpire, on perd de l’eau, quand on pleure, on perd aussi de l’eau, quand on uriner, encore de l’eau perdue. Le challenge qui réside dans notre organisme est de maintenir constante, la quantité d’eau renfermée dans notre corps : il faut donc trouver un équilibre.

Cet équilibre, nous pouvons l’atteindre, tout simplement, en écoutant notre corps et nos sensations.

l’alerte hydrique

Il existe un mécanisme neurophysiologique d’alerte qui vous permet de savoir si vous devez boire de l’eau : la SOIF !

La soif se traduit par une sensation de sécheresse dans la bouche et des muqueuses du pharynx liée à un besoin nécessaire d’eau pour votre organisme ; attention à ne pas confondre cette sensation avec la faim qui est un mécanisme encore différent et qui n’est pas nécessairement ressentie à la bouche mais plutôt à l’estomac.

Saviez-vous que l’une des raisons pour lesquelles vous pouviez avoir les lèvres sèches était une déshydratation ? C’est aussi un très bon témoin !

les recommandations, tellement basiques mais fondamentalement oubliées…

  • Quand la sensation de soif envahit votre cavité buccale, ne vous jetez pas sur la première boisson que vous trouvez, à savoir dans la moitié des cas, le coca zéro…! Oui car il existe encore plus hydratant et avec encore moins de calories, l’eau… qu’elle soit plate ou gazeuse, c’est elle qu’il faut prioriser au risque de calmer votre soif avec une boisson sucrée ou de l’alcool, vous inhibez le mécanisme de soif et vous trompez donc votre organisme.

    Si vous n’avez pas le réflexe de boire de l’eau et que vous ne savez pas vous écouter, pas de panique, il existe des applications mobiles qui vous alertent à une fréquence régulière quant à la nécessité de boire de l’eau.

    Vous pouvez prendre comme référence environ 8 verres de taille moyenne par jour, c’est déjà pas mal ! Nous connaissons ces individus qui se trainent des bouteilles d'eau d’1,5L dans leur sac mais voila, pour les femmes, un peu moins pratique, cela ne rentre pas dans le sac à main…!

  • L’eau reste la première source hydrique mais cela ne nous vient pas souvent à l’esprit que les aliments que nous ingérons renferment aussi de l’eau : malheureusement, on ne trouve pas assez d’eau dans le Nutella, ni dans les cookies ; c’est pour cela que sont recommandés les fruits et légumes quotidiennement. C’est encore une raison de suivre les recommandations nutritionnelles nationales et internationales ! Attention, cela dit, certains fruits et légumes renferment plus d’eau en leur sein parmi : les fraises, la pastèque, la laitue, le chou, le céleri, les épinards, les cornichons, les pommes, les oranges, les carottes, le brocoli (cuit), les poires, etc. Environ 1/5ème de notre apport en eau viendrait des aliments que nous consommons, donc ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas bu vos 8 verres d’eau…!

  • Consommez du sel marin (avec modération bien sûr) : en effet, l’apport en sel de qualité dans notre alimentation se fait aussi autour de l’eau. Pourquoi ? Quand on boit de l’eau, on a aussi besoin de sodium ainsi que de potassium : le sel permet d’équilibrer le niveau d’eau et de sodium dans l’organisme (car il renferme du sodium et ce dernier est impliqué dans des réactions avec l’eau et le potassium), de plus, au sein de notre article dernièrement publié sur la nutrition alcaline, nous précisions aussi que le sodium permettait d’alcaliniser l’organisme.

Nous espérons vous avoir mis l’eau à la bouche avec ce court article, restez hydraté car être déshydraté peut conduire à certains symptômes tels que maux de tête, baisse d’énergie, fatigue ou même prise de poids