Lombalgies : pensez a l'ostéopathie !

Lomba quoi ? “Lombalgie” est un terme medical que les professionnels de santé utilisent pour designer une douleur lombaire ; bon nombre de patients ne savent généralement pas localiser la region lombaire (chacun son metier), on la vulgarise souvent par “le bas du dos” !

La lombalgie est médicalement distinguée en lombalgie dite “symptomatique” qui est une douleur lombaire liee a une pathologie sous-jacente, par exemple, certains patients se présentent avec un symptôme qui apparait comme une douleur lombaire mais qui n’en est pas une, c’est le cas dans la colique néphrétique (encore un autre terme technique !). N’essayez pas de diagnostiquer vous-même ce type de lombalgie, seul votre médecin serait en mesure de diagnostiquer, généralement, a l’aide d’examens complémentaires.

La douleur lombaire est aussi déclinée en lombalgie dite “commune” qui représente la plus grande majorité des douleurs lombaires. Se présentent alors, deux types de personnalités :

  • l’individu tolerant a la douleur qui se dit que ca passera sous quelques heures voire quelques jours, ou

  • l’individu un peu moins tolerant a la douleur qui tient absolument a consulter immédiatement

Qui consulter alors ?

Plus de la moitié des personnes touchées par ce trouble fonctionnel consultent leur médecin généraliste, positionnant ainsi la lombalgie comme le 8eme motif de consultation le plus courant en médecine générale…

D’autres individus, restant encore minoritaires, font appel a l’ostéopathie…! Considérant la pénurie de médecins a laquelle la France fait face ces dernières années, le recours systématique a cette discipline permettrait de désengorger les cabinets médicaux pour d’autres pathologies.

Quelques etudes récentes (je ne vous les publie pas, vous ne les lirez jamais…) ont démontré que la thérapie manuelle associée a des exercices thérapeutiques (kinésithérapie, ostéopathie, chiropraxie, etc) avait un effet bénéfique et favorable au rétablissement du patient mais aussi a la prevention du risque de récidive (oui quand ca vous arrive une fois, ca peut vous arriver une deuxième fois, et encore, encore…) et/ou du devenir de la lombalgie (la douleur peut devenir chronique, on admet médicalement qu’une lombalgie devient chronique si elle dure plus de 3 mois, euh c’est long…).

Reflexes

Consulter un ostéopathe serait ideal mais parfois ce n’est logistiquement pas possible : il vous propose un créneau qui vous parait trop loin, vous refusez mais finalement a ce moment venu vous avez encore mal et bien sur quelqu’un d’autre a deja pris le rendez-vous ; vous consultez ces tarifs en ligne et trouvez que 60 euros (c’est la moyenne des prix) c’est beaucoup d’argent pour une consultation, mais un bon deal si vous dépensez cette somme pour la dernière veste vue sur Instagram de chez Zara ou enfin, vous ressentez cette forte douleur un dimanche soir a 21h… sans commentaires.

Tips

Restez actif !!!! Le mauvais réflexe est de s’immobiliser, cela favorise le risque de chronicité de la lombalgie !!!

Appliquez plusieurs cycles alternatifs (3 - 4 cycles) de chaud et froid : nous recommandons souvent 2 mins de chaud (serviette chaude) et une minute de froid (glaçon dans un torchon ou un gant de toilettes) plusieurs fois par jour pour attenuer la douleur.

L’effet de la ceinture lombaire est aléatoire, elle peut soulager notamment dans les premieres 48 heures mais devient obsolete peu après…

Enfin, si vous avez la possibilité et les moyens financiers de consulter un thérapeute, alors faites-le, gardez en tete que votre carte vitale ne vous sera pas grandement utile…

Cet article n’engage que nos opinions et notre experience professionnelle, il n’a pas la prétention de remplacer une consultation médicale ou l’avis d’un thérapeute de premiere intention.